Eglise de Scientologie

ScientologieLes données qui suivent ont été compilées par le CLIMS en collaboration avec le mouvement Eglise de Scientologie . Elles ont été approuvées par les deux entités avant publication.

Autres fiches :
•  Sukyo Mahikari
•  Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours
•  Eglise de l'Unification
•  Fraternité Blanche Universelle
 

Données générales

1. Fondateur et origine

La Scientologie est une philosophie religieuse appliquée, fruit des recherches et des expériences de Lafayette Ronald Hubbard, né le 13 mars 1911 dans le Nebraska (USA).
En 1950, L. Ron Hubbard publia La Dianétique: la puissance de la pensée sur le corps, qui devint rapidement un best-seller. Elargissant son champ d'investigation du mental à l'esprit, il établit, à partir de 1952, les principes de la Scientologie qu'il a développée dans le monde entier. L. Ron Hubbard est mort le 24 janvier 1986.

2. Textes de référence

L'ouvrage de base est La Dianétique: la puissance de la pensée sur le corps, à partir duquel L. Ron Hubbard a posé les bases de la Scientologie qu'il a développée au travers de plus de 15'000 pages et de 3'000 conférences enregistrées, lesquelles ont fait l'objet de nombreuses publications et traductions.

3. Branches et courants

La première église fondatrice de Washington et la première académie de Scientologie datent de 1955. Depuis, le mouvement a connu une croissance rapide à travers le monde.

4. Convictions fondamentales

La Scientologie se définit comme "une religion qui fournit à l'homme un chemin précis menant à une compréhension totale et certaine de sa vraie nature spirituelle et de ses rapports avec soi, sa famille, les groupes, l'humanité, toutes les formes de vie, l'univers matériel, l'univers spirituel et l'Être suprême (ou infini)".
La Scientologie affirme que l'homme est fondamentalement bon et que son salut dépend de lui-même, de ses semblables et du fait d'arriver à une fraternité avec l'univers.
Les buts de la Scientologie sont : "Une civilisation sans folie, sans criminels et sans guerre, où les individus compétents puissent prospérer, où les personnes honnêtes puissent exercer leurs droits et où l'homme soit libre de s'élever à des niveaux transcendants."

5. Préceptes de conduite

Les scientologues se réfèrent à différents codes décrits par L. Ron Hubbard, qui visent tous à agir pour le plus grand bien du plus grand nombre. Certains préceptes sont très proches de ceux d'autres religions et philosophies. Par exemple "essayez de traiter les autres comme vous voudriez qu'ils vous traitent". Ceci encourage les scientologues à s'investir dans la société pour proposer des solutions contre les fléaux modernes qui la détruisent.

6. Prière et pratiques cultuelles

L. Ron Hubbard a développé une technologie qui améliore les fonctions du mental et permet de recouvrer son potentiel spirituel, appelée l'audition. Elle se pratique avec des procédés de communication précis, administrés par une personne spécialement entraînée, appelée un auditeur ; ce mot vient du latin audire signifiant entendre ou écouter.
En Scientologie, la progression spirituelle s'effectue méthodiquement et par petites étapes. On la compare à un Pont vers la liberté totale, une métaphore qui reprend l'idée traditionnelle d'un abîme séparant un certain plateau d'existence d'un autre plus élevé.
Une première étape majeure sur le Pont est l'État de Clair, dans lequel un individu a effacé son propre mental réactif. Il s'agit de la portion du mental humain dans laquelle sont enregistrées les émotions et les expériences douloureuses accumulées au cours de la vie et qui entravent l'individu.
L'audition se déroule entre l'auditeur et un préclair, c'est-à-dire une personne qui n'a pas encore atteint l'état de Clair. Les étapes suivantes traitent des aptitudes de la personne en tant qu'être spirituel indépendamment de son association avec le corps. Il s'agit des niveaux de Thetan opérant. Le mot Thetan vient du symbole grec thêta qui signifie ici l'esprit. Il désigne l'être lui-même, pas son nom, ni son corps, ni son mental.
Au cours de l'audition, un préclair finit généralement par se souvenir d'une vie passée. Le mot réincarnation a fini par vouloir dire "renaître sous des formes de vie différentes". La Scientologie souscrit à la définition originelle de ce mot qui est : renaître dans la chair ou dans un nouveau corps. Au cours de l'audition, l'auditeur utilise un électromètre. C'est un appareil qui permet de localiser les zones de malaise spirituel que l'on désire soulager. L'audition devient ainsi plus rapide et plus précise. Son usage est réservé aux auditeurs qui sont obligatoirement des Ministres ordonnés de l'église de Scientologie. L'électromètre ne diagnostique ni ne guérit d'aucune maladie.
Le Pont comporte une seconde route: l'entraînement nécessaire à la formation d'un auditeur, que les scientologues sont vivement encouragés à parcourir. L'entraînement donne les moyens de comprendre les mécanismes du mental, de mieux se débrouiller dans la vie et d'aider les autres.
Chaque église de Scientologie tient un service religieux le dimanche matin, pour ses membres ou toute personne désirant mieux se comprendre ou mieux comprendre la vie. Au cours de ce service, un Ministre ordonné de l'église cite et commente un aspect de la Scientologie. Une audition spéciale, appelée audition de groupe y est également dispensée.

7. Principales fêtes

13 mars: anniversaire de la naissance de L. Ron Hubbard,
9 mai: anniversaire de la publication de la Dianétique,
2e dimanche de septembre: journée des auditeurs,
7 octobre: anniversaire de l'Association Internationale des Scientologues (IAS) créée en 1984 pour assurer la défense et le futur de la Scientologie,
31 décembre: récapitulation des réalisations de l'année et perspectives pour l'an nouveau.

8. Rites - Sacrements

Il existe en Scientologie 3 cérémonies pour marquer les étapes de la vie, présidées par un ministre de Scientologie: don du nom de l'enfant / mariage / service funéraire.

9. Prescriptions et interdits

La Scientologie encourage une vie saine et équilibrée. Elle exclut toute prise de drogue mais non le recours aux médicaments en cas de nécessité. Lorsqu'ils s'entraînent ou reçoivent de l'audition, les scientologues ne consomment pas d'alcool.

10. Organisation, structures et fonctions

L'église mère est située à Los Angeles. Chaque continent héberge un centre continental assurant la liaison entre l'église mère et les églises et centre locaux. Le centre européen se trouve à Copenhague (Danemark).
Chaque église locale est une association économiquement et légalement indépendante, dirigée par son propre comité directeur élu par l'assemblée générale.
Une église s'occupe de faire connaître et d'apporter les solutions de la Scientologie dans sa zone. Elle est soutenue par les contributions de ses membres et verse une dîme à l'église mère.
Les contributions consistent en montants fixes dépendant des services religieux choisis (certains sont gratuits). Une carte de membre est cependant requise pour faire partie de l'association - son montant est de 100 francs par an.

11. Attitude face aux autres religions

La Scientologie enseigne le respect à l'égard des autres religions. Elle reconnaît l'existence d'un Être suprême, sans toutefois le définir - laissant à chacun le soin d'y apporter sa réponse. Ainsi, il est courant de rencontrer en Scientologie des gens qui ont conservé leur foi chrétienne, musulmane, bouddhiste ou autre.

12. Attitude face à l'Etat et à la société

La Scientologie s'est retrouvée en conflit avec certains gouvernements, ce qui a fait couler beaucoup d'encre. Cependant de nombreuses investigations très poussées ont abouti à des non-lieu, voire à la reconnaissance de la bonne foi de l'église.
Ainsi, en 1993, le fisc américain a reconnu le but exclusivement religieux et charitable de la Scientologie et lui a accordé l'exonération fiscale, ainsi qu'à tous ses groupes affiliés. Au fil des années, d'autres pays en ont fait de même. La Scientologie est aujourd'hui également officiellement reconnue comme une religion dans plusieurs pays d'Europe.
Dans toutes les régions du globe où ils sont présents, les scientologues sont engagés dans une réforme de la société : lutte contre la toxicomanie (Narconon), contre la criminalité (Criminon), contre l'analphabétisme et l'illettrisme (Applied Scholastics), contre les abus psychiatriques, etc.

Données pratiques

13. Statistiques

Le nombre des scientologues dans le monde est estimé à 14 millions. En Suisse, on en compte environ 9000, dont un tiers est activement engagé dans les activités et les services de l'église.

14. Adresses

Genève: Route des Acacias 12, 1227 Acacias - 022 / 301 25 62
Lausanne: Rue Madeleine 10, 1003 Lausanne - 021 / 312 16 89
Bâle: Herrengrabenweg 56, 4054 Bâle - 061 / 307 27 27
Berne: Mühlemattstr 31, 3007 Berne - 031 / 372 41 40
Zurich: Freilagerstr 11, 8047 Zürich - 01 / 405 91 19
 
Personne de contact pour la Suisse romande: Francine Bielawski à Genève

15. Sites Internet

16. Publications du mouvement

Parmi la centaine d'ouvrages de référence écrits par le fondateur, on trouve notamment (dans un nombre croissant de bibliothèques publiques)
• La Dianétique
• Le Chemin du Bonheur
• Self-Analyse
• Science de la survie
• Les fondements de la vie
• Scientologie: une nouvelle optique sur la vie.
 
Il existe encore des ouvrages de compilation dont les principaux sont:
• Qu'est-ce que la Scientologie? Copenhague, New Era, 1993 (836 p. illustrées)
• Le manuel de Scientologie, Copenhague, New Era, 1994 (872 p. illustrées)
• La Scientologie, théologie et pratique d'une religion contemporaine, 1998

17. Publications sur le mouvement

L'Église de Scientologie
par J. Gordon Melton
Collection "Religions et mouvements"
Elledici 2002

D'autres documents sont disponibles sur le site www.scientologie-experts.fr.

[ cliquez ici pour revenir au haut de la page ]

copyright © 2018 par le CLIMS. Reproduction autorisée en citant la source (site clims.ch)

CLIMS • Centre de Liaison et d'Information concernant les Mouvements Spirituels • Derrière la Roche 49 • CH-1637 Charmey